septembre 18, 2017

Défense du droit à l’éducation : La Cosydep met en place une plateforme pour le suivi des Odd

Écrit par

La Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique a mis en place une plateforme de suivi efficace des Objectifs de développement durable (Odd). Cela, dans une approche inclusive, holistique et intersectorielle.

Dans le but d’éviter la dispersion des actions et de renforcer leur capacité d’intervention dans la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (Odd), la Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (Cosydep) a lancé, mercredi dernier, une plateforme de suivi. Un cadre de concertation, de coordination et de synergie pour la promotion et la défense du droit à l’éducation.

 

Le développement durable, les droits économiques et socioculturels ainsi que la lutte contre les changements climatiques sont des questions aussi prises en charge par la plateforme. Hélène Niang, membre du conseil d’administration de la Cosydep, explique que cet atelier marque « le désir de la Cosydep d’organiser une plateforme multi acteurs et intersectorielle sur les Objectifs de développement durable, afin qu’il y ait une appropriation des populations et des communautés à travers le travail mené par les organisations de la société civile ». Toutes les parties prenantes issues des domaines de l’énergie, de l’éducation, du genre, des droits de l’homme, de l’environnement et de la bonne gouvernance ont été invitées à travailler ensemble et à décloisonner les secteurs en vue de faciliter l’unité entre les différents acteurs.

Selon Cheikh Mbow, coordonnateur national de la Cosydep « la dimension humaine doit être mise en avant ». De l’avis de Mignane Diouf, modérateur et membre de la société civile, il urge de développer une symbiose dans les objectifs à atteindre et un partenariat avec l’Etat pour l’accompagner et pouvoir à la fois jouer un rôle de surveillance. Au cours de l’atelier, une charte régissant les rapports entre les différentes parties a été adoptée. Selon les acteurs, c’est une ligne de conduite, de principes et de respect pour une synergie d’actions sans couacs. « Il faut fédérer les forces dans le respect de la diversité, la confiance et la solidarité qui sont les principes même de la charte de la plateforme engageant toutes les organisations signataires », poursuit M. Diouf. Un plan d’actions a été mis sur pied par les parties prenantes et son démarrage est prévu pour fin octobre 2017, selon Cheikhou Touré de Endagraf, modérateur. « L’objectif de suivi des Odd doit se faire à tous les niveaux. Maintenant, il reste à peaufiner, dans un délai de 10 jours, la feuille de route en plan d’actions budgétisé. L’évaluation de la plateforme est prévue pour octobre 2018 ». Le Cosydep entend ainsi s’inscrire dans la dynamique des Nations Unies qui ont adopté en septembre 2015 l’Agenda 2030 pour le développement durable, un programme contenant 17 objectifs.

Lu 536 fois Dernière modification le lundi, 02 octobre 2017 12:46

237 Commentaires

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.