septembre 18, 2017

LA SOCIETE CIVILE VEUT UN SUIVI PERMANENT DES ODD Spécial

Écrit par

La coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (Cosydep) a lancé hier, mercredi 13 septembre, la plateforme civile pour le suivi des objectifs de développement durable (ODD). Elle a aussi présenté les objectifs du fonds de la société civile pour l’éducation 2016/2018.

 En lançant hier, mercredi 13 septembre, la plateforme civile pour le suivi des objectifs de développement durable (Odd), la coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (Cosydep) met sur pied un cadre de dialogue politique national pour encourager les gouvernements à prendre en compte les recommandations et positions des organisations de la société civile sur l’atteinte des Odd. Pour apporter une contribution significative à la réalisation de   l’objectif de développement durable consacré à l’éducation, les Osc ont mis en place un Fonds de la société civile pour l’éducation(Fsce) 2016/2018 visant un appui technique, le renforcement des capacités, la facilitation de collaboration sud-sud et le partage des connaissances.

 

«La création de cette plateforme est venue à son heure pour un suivi permanent des objectifs de développement durable. Il s’agit d’une  appropriation davantage  des objectifs pour savoir quel est le type de suivi  le mieux approprié », souligne Hélène Rama Niang, membre du bureau  du conseil d’administration de la  Cosydep.

 

A l’en croire, il s’agit de dégager une feuille de route à travers la mise en place des différentes thématiques qui seront issues de ces réflexion sur les questions économiques,sociales culturelles et politiques.

Pour des résultats satisfaisants, la Cosydep promeut la mise en synergie des actions pertinentes de la société civile afin d’influencer positivement sur les politiques publiques.

 

«Nous avons compris que l’atteinte des objectifs de développement durable ne se fait pas de manière sectorielle. Il s’agit de travailler dans une dynamique de base avec tous les acteurs », a relevé Oumar Sow, membre du comité de travail, tout en précisant que «cette plateforme doit fédérer toutes les initiatives qui regroupent les acteurs de la société civile ».

«Nous avons ébauché un plan d’action qui va tracer les grandes lignes des activités sur lesquelles nous allons travailler dans un avenir proche pour pousser les décideurs à respecter leurs engagements », déclare-t-il. 

Lu 114 fois Dernière modification le lundi, 02 octobre 2017 12:45

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.