Cosydep

Cosydep

Diamniadio, 3 fév (APS) - Le Partenariat mondial pour l’éducation (GPE, en anglais) "a marqué un grand coup’’ à Dakar, à l’occasion de la 3e conférence internationale de reconstitution de ses fonds, tenue jeudi et vendredi, a estimé sa présidente Julia Gillard.

Selon Mme Gillard, l’étape de Dakar a été marquée par "un soutien sans précédent pour répondre à la crise mondiale de l’éducation", le Partenariat mondial pour l’éducation étant le seul fonds destiné exclusivement au financement de l’éducation par des dons et aides.

La troisième conférence mondiale de restitution des ressources du Partenariat Mondial pour l’Education, constitue une opportunité pour mobiliser 3.1 milliards de dollars pour la période 2018/2020.

Le président de la République Macky Sall a demandé mercredi au gouvernement de "poursuivre les concertations régulières ainsi que le dialogue social permanent" avec les syndicats d’enseignants, dans le but d’asseoir "un consensus durable, nécessaire au bon déroulement de l’année scolaire", a-t-on appris de source officielle.

INVITATION

 

La 3ème conférence de reconstitution des ressources du Partenariat Mondial pour l’Education (PME ou GPE en anglais) se tient pour la première fois dans un pays développement ; il est co parrainé par les Présidents Macky SALL du Sénégal et Emmanuel MACRON de la France. Cet évènement constitue une opportunité pour mobiliser 3,1milliards de dollars pour la période 2018 – 2020. L’objectif de financement est de soutenir l'éducation de 870 millions d'enfants dans 89 pays en développement dans lesquels vivent 78% des enfants non scolarisés dans le monde.

Nous vous invitons à prendre part à la journée de la société civile, préparatoire à la Conférence de reconstitution de ressources, qui aura lieu le 31 janvier 2018 de 9h à 19h, avec près de 200 délégués venant du monde entier, à l’hôtel NGOR DIARAMA à DAKAR, soit un jour avant la conférence du PME.

L’évènement vise à préparer les OSC à la réunion de reconstitution de ressources, en discutant des questions liées à un financement juste et équitable de l'éducation, y compris les menaces telles que la marchandisation de l'éducation, la précarisation du travail. En outre, la rencontre permettra de soutenir l'engagement de la société civile à faire entendre sa voix pour inciter les dirigeants à prendre des engagements ambitieux et crédibles lors de la Conférence.

Je porte à votre connaissance que les frais de transport et de restauration sont pris en charge par l’événement. Pour une organisation optimale de l’évènement, je vous remercie d’avance de bien vouloir confirmer votre présence par retour de mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., au plus tard le mercredi 24 janvier à 18h.

 

Dans l’espoir de pouvoir bénéficier de votre expérience, je vous prie de recevoir mes salutations militantes les meilleures.

 

Cheikh MBOW

Coordonnateur National de la COSYDEP

Le système éducatif Sénégalais est secoué par une série de grèves qui ne fait que commencer.

Dakar, 7 jan (APS) - Le Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen secondaire (CUSEMS) observe un débrayage et une assemblée générale, mercredi à 10h, a appris l’APS.

Les conseillers municipaux de Touba (centre), réunis jeudi en session budgétaire, ont posé le débat sur la question de l’éducation et de l’enseignement dans la capitale du mouridisme où les écoles ayant le français comme langue d’enseignement ne sont pas admises.

 Le gouvernement va entamer une nouvelle phase d’élimination des abris provisoires avec la construction et l’équipement de 6400 salles de classe et 4730 blocs administratifs, "dès ce mois de janvier", en accord avec sa volonté de travailler à la fiabilisation du système éducatif sénégalais, a annoncé le président de la République, dans son discours radiotélévisé à l’occasion du nouvel an.
Page 1 sur 9