Cosydep

Diourbel :Bonne gouvernance dans l'execution des budgets locaux

Un atelier de mise à niveau des membres de la Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’école publique (Cosydep) de Diourbel se déroule depuis hier, mardi, pour finir aujourd’hui, mercredi 15 juillet 2015, dans les locaux de l’Ard (Agence régionale de d développement. Il s’agit, selon Tamba Ngom, le coordonnateur régional de cette structure de renforcer les capacités des membres de la Cosydep sur le contrôle citoyen, la mobilisation, l’exécution du budget au niveau des collectivités locales.



« Ces dernières sont dépositaires du secteur de l’éducation qui est notre champ d’action .Nous avons pensé qu’il était plausible que nos membres soient capacités sur ces thématiques-là ».

Et de renseigner que « le rôle des membres de la Cosydep bénéficiaires de cette formation est de mettre en œuvre ce qu’ils ont appris. Au sortir de cet atelier, ils doivent être en mesure de participer à un jury citoyen, de participer à des exposés médiatiques conduits par les collectivités locales. Ils doivent également être en mesure de contrôler de manière citoyenne comment les ressources publiques sont gérées par les collectivités locales surtout le budget alloué à l’éducation ».

Mr Ngom fera remarquer dans la foulée que la difficulté, c’est que l’accès à l’information reste timide à ce niveau. « Si les acteurs de la société civile sont bien outillés, ils seront en mesure de pousser les collectivités locales à aller vers cette communication qui rend transparente leur gestion .à mieux assurer un contrôle citoyen ».

Deux communications relatives au contrôle citoyen de l’action publique et une autre sur le budget participatif ont été respectivement animées par Mamadou Khouma, Inspecteur de vie scolaire au niveau de l’Inspection d’académie de Diourbel, et Ibrahima Niang, chef du service régional du développement local.


This Site