Cosydep

Kaffrine:La COSYDEP récompense trois acteurs de l’école pour la réussite du concept "Oubi tèy-Jang tèy"

 La coalition des organisations en synergie pour le développement de l’éducation publique (COSYDEP) a récompensé, dimanche à Kaffrine (centre), trois acteurs du système éducatif pour la réussite du concept "Ubi Tèy Jang Tèy", consistant en un démarrage effectif des cours dès le premier jour de rentrée scolaire des élèves.



"Nous avons vu que ces trois acteurs du système éducatif du département de "Kaffrine se sont faits distinguer en faisant le maximum d’eux-mêmes pour permettre un bon démarrage des apprentissages dès le premier jour de la rentrée", a indiqué le coordonnateur du COSYDEP à Kaffrine, El Hadji Abdou Aziz Seck.

La COSYDEP a ainsi distingué Woré Seck (enseignante à la case des Tout-petits de Kaffrine), Aboubikrine Sokhna, (principal du CEM de Kaffrine commune) et Baye Niass Cissé, (maire de la commune de Nganda). Un tableau d’art où est mentionné ‘’La COSYDEP’’, a été remis à chacun d’eux.

La cérémonie de récompense s’est déroulée en présence de nombreux élèves, des familles des trois acteurs de l’éducation, des élus locaux et plusieurs autres personnes.

Selon le coordonnateur de la COSYDEP, ces trois acteurs de l’éducation du département de Kaffrine ont "vivement" contribué à la réussite du concept "Oubi tèy jang tèy".

"Nous voulons pousser les autres à œuvrer dans ce sens pour permettre le démarrage effectif des cours, dès le premier jour de la rentrée", a-t-il dit.

"Depuis trois ans, sous avons constaté que le quantum horaire n’a jamais été atteint. Nous perdons beaucoup de temps dès l’ouverture des classes à cause des grèves répétitives", a-t-il rappelé, soulignant que cette situation explique la création du concept +Oubi tèy jang tèy+.

Il a par ailleurs appelé les autorités administratives et les élus locaux à davantage encourager les acteurs du système éducatif afin que ce concept initié par la COSYDEP "soit une réalité" au Sénégal.


This Site